Que devient l’impôt sur la fortune ?

L’impôt sur la fortune est une forme d’impôt individuel qui est appliqué sur le patrimoine. En effet, il est calculé en fonction de la valeur totale des biens d’un individu, notamment de ses biens immobiliers. Selon ses partisans, comme la Norvège, la Suisse, les Pays-Bas et l’Inde, l’impôt sur la fortune permet de concrétiser une redistribution des richesses.

Cependant, de nombreux pays témoignent que l’application de ce type d’impôt n’est pas avantageuse. C’est pourquoi certains pays comme le Japon, l’Autriche et l’Allemagne, l’ont supprimé. Tandis que d’autres pays comme la France l’ont remplacé par l’impôt de solidarité nationale en 1945, puis par l’impôt sur les grandes fortunes en 1982 et enfin par l’impôt de solidarité sur la fortune en 1989.

Que devient l'impôt sur la fortune ?